top of page

Néphrite tubulointerstitielle aiguë et amylose rénale : Une complication rare de l'Atezolizumab

Premier auteur : Naqib Ullah

Revue: Cureus

Reference :  DOI :  10.7759/cureus.49533


Article sur Néphrite tubulointerstitielle aiguë et amylose rénale

Introduction:

Le cancer du poumon est la deuxième tumeur maligne la plus fréquente. Les deux types du cancer pulmonaire sont le cancer du poumon à petites cellules (CPPC) et le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC). Parmi les traitements actuels, les agents anti-PD-1 ou anti-PD-L1 (inhibiteurs du check point (ICP) : pembrolizumab et atezolizumab) représentent un traitement adjuvent dans le cancer pulmonaire.  Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés avec les ICP sont la diarrhée, la pneumopathie et l'hépatite médicamenteuse.

Les auteurs rapportent ici le cas d'un homme de 70 ans qui a reçu de l'Atezolizumab en traitement adjuvant et qui a développé une protéinurie de type néphrotique, révélant une amylose AA et une néphrite interstitielle induite par l’atezolizumab.


Résumé Article Néphrite tubulointerstitielle aiguë et amylose rénale
.pdf
Download PDF • 756KB

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page