top of page

Vacuoles dans les progéniteurs de la moelle osseuse : Le syndrome VEXAS et au-delà.

Valentin Lacombe, Jérome Hadjadj, Sophie Georgin-Lavialle, Christian Lavigne, Franck Geneviève, Olivier Kosmider


Vacuoles dans les progéniteurs de la moelle osseuse : Le syndrome VEXAS et au-delà.

Résumé:

La présence de vacuoles dans les cellules progénitrices myéloïdes et érythroïdes dans les aspirats de moelle osseuse est une caractéristique clé du syndrome VEXAS (Vacuoles, E1 enzyme, X-linked, autoinflammatory, somatic). La simple observation de cellules progénitrices vacuolisées n'est pas spécifique au syndrome VEXAS ; dans ce Point de vue, nous soulignons les causes à prendre en compte dans cette situation. Les vacuoles, en particulier, peuvent être observées chez les personnes ayant un UBA1 de type sauvage et présentant des caractéristiques inflammatoires persistantes ou une myélodysplasie.

inflammatoires persistantes ou des syndromes myélodysplasiques. Cependant, plusieurs indices plaident en faveur du diagnostic du syndrome VEXAS en présence de progéniteurs de moelle osseuse vacuolisés : un nombre élevé de progéniteurs vacuolisés et de vacuoles par cellule, la prédominance des vacuoles dans les progéniteurs précoces plutôt que dans les progéniteurs tardifs, et la vacuolisation des progéniteurs myéloïdes et érythroïdes, avec une prédominance des progéniteurs myéloïdes. Certains critères dérivés de ces observations ont été proposés avec de grandes performances diagnostiques. Cependant, l'absence ou une faible proportion de cellules vacuolisées ne doit pas empêcher le séquençage du gène UBA1.



Vacuoles in bone marrow progenitors VEXAS syndrome
.pdf
Download PDF • 1.45MB

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page